Croisières Léman hope 2022: Bilan positif et émouvant

27 Juli 2022

La magnifique troisième édition des croisières Léman hope s’est terminée mercredi 21 juillet avec des sourires et des visages illuminés, mais surtout des parents fiers de l’expérience vécue par leurs enfants, souvent pour la première fois hors du cadre familial. 11 bateaux, 48 survivors, 1 chien valaisan, des aléas techniques, des jeux, des baignades, du soleil, des nuits à la belle étoile… Les mots manquent pour résumer l’expérience riche et intense vécue par ces jeunes en rémission du cancer lors de ces deux croisières Léman hope.

Fait marquant, la famille Léman hope a accueilli 15 jeunes suisses-allemands, répartis sur 6 bateaux. L’occasion pour eux de découvrir pour la toute première fois les joies du lac Léman. Après souvent plusieurs heures de route de leur domicile, ce sont une nouvelle langue, un nouveau canton, un nouveau lac et de nouvelles expériences qui les attendaient! Les apprentis moussaillons francophones et germanophones ont su tisser les liens du partage autour des jeux et des rires. L’accueil de jeunes alémaniques est une grande première et un franc succès « nous souhaitons tous revenir !», ont-ils confié. Le Professeur et Docteur Jochen Rössler, chef du service d’oncologie et d’hématologie pédiatrique à l’hôpital universitaire de Berne, nous a également fait l’honneur de sa présence à l’arrivée des croisières. Il nous a fait part de son étonnement de retrouver 3 jeunes, qu’il connaissait et qu’il avait traité quelques mois/années auparavant, si différents, si ouverts et si heureux : « C’est incroyable de voir ces enfants plein de vie. Je ne les ai connus qu’à l’hôpital, au lit et en chimiothérapie, certains avec des complications. Maintenant, ils ont retrouvé leurs forces et son au cœur de leur propre vie. Ils peuvent s’exprimer de manière autonome et sont très enthousiastes. Ils reviennent de ce voyage avec un sentiment très positif ».

Côté météo, nos apprentis moussaillons ont su tirer parti de la chaleur caniculaire. Baignades, stand-up paddle, bouées et visites d’îles mystérieuses ont fait le bonheur des petits comme des grands. C’est toutefois le paddle tracté qui remporte la palme des meilleures activités! „La croisière m’a aidé à comprendre que j’ai le droit de m’amuser et de me faire confiance“, raconte Brodie 17 ans. 

Lors de la seconde croisière, les skippers décident de changer de cap pour aller chercher le vent : direction le Grand-Lac et les ports de Rolle et de Crans-près-Céligny. Léman hope c’est surtout une initiation à la navigation à bord d’un voilier. Cette expérience permet de découvrir un nouvel univers dans lequel les jeunes sont immédiatement responsabilisés. Sous la houlette d’un.e skipper professionnel.le et dès le premier jour, ils hissent les voiles, sont à la barre et réalisent de nombreuses tâches pour voguer sur l’eau : construire la confiance en soi avec un goût de liberté. „Mon meilleur moment a été lorsque l’on naviguait et que le bateau penchait“ nous confie un moussaillon qui, à la suite des croisières, souhaite devenir skipper et préparer son permis bateau.

A terre, l’appréhension et l’excitation des parents à laisser leur enfant pour la première fois est palpable. On craint souvent que son enfant ne se fasse pas d’amis ou ne s’entende pas avec les autres survivors. Le cancer n’est pas qu’un défi sur le corps, c’est aussi une épreuve psychologique douloureuse qui souvent complique les interactions sociales. Une maman nous confie à l’arrivée: “J’étais anxieuse de la laisser partir. Ce soir je revois pour la première fois sur son visage le sourire qu’elle n’avait jamais retrouvé depuis sa maladie ». Pari réussi pour Léman hope!

Les croisières Léman hope se vivent comme une expérience qui porte ses fruits sur le long terme. Les jeunes gagnent en confiance grâce à des moments marquants, chacun à leur rythme et selon leur vécu. C’est pourquoi nous avons à cœur d’offrir cette aventure à tous les jeunes survivors suisses du cancer, chaque année et jusqu’à leurs 21 ans. En 2022, sur 47 participants, 15 vivaient l’aventure pour la deuxième voire la troisième fois. Esteban Garcia, instigateur du projet, rappelle également l’importance du dépassement de soi : «Nous partageons notre passion de la voile avec les jeunes qui reprennent confiance en eux et peuvent ainsi partager leur expérience avec d’autres qui ont vécu la même expérience douloureuse du cancer.»

Les croisières 2022 ont beau s’être terminées, l’aventure Léman hope ne fait que commencer pour les jeunes survivors. „La croisière m’a aidé car on a pu parler du cancer avec des personnes qui ont aussi eu des cancers, ça fait du bien”, raconte Louana 11 ans. Boost de confiance en soi, ouverture d’esprit, partage et nouvelles amitiés résument en somme l’expérience unique vécue par nos apprentis moussaillons. On se retrouve l’année prochaine pour de nouvelles aventures!